Le club a partagé une journée conviviale à Treignac

Dimanche 6 août 2017, l’AS Jugeals Noailles organisait sa journée d’avant-saison au lac des bariousses de Treignac. Retour sur ce moment apprécié de tous !

Les participants au départ de Treignac
Les participants au départ

Quoi de mieux pour se connaître que de partager des sensations… et l’apéritif ? À part quelques joueurs retenus en sélection nationale ou en vacances, les rouge et jaune se sont retrouvés sur la base nautique de Treignac pour une journée cohésion organisée par l’ASJN et son responsable évènementiel, Manuel Hermida.

Après un retour rapide sur les consignes de courses, qui étaient (pour rappel) librement consultables sur les roadbook disponibles toute la semaine au club house (cc Benjamin Baylet), c’est dans une épreuve de Bike&Run, Quizz et Canoë que les novaliens se lançaient à 10h15.

Les équipes :

1 : Baylet & Vernat – L’équipe #QuiALaDefaiteAmère
2 : Haschard & Verlhac – L’équipe #Questionnaire
3 : Kaba & Casadei – L’équipe #BurkinoRital
4 : Gomes & Faucher – L’équipe #PhysiquementDéséquilibrée
5 : Mons & Chevreux – L’équipe #DansUnNuageDeFumée
6 : Naili & Beonel – L’équipe #DesRetrouvailles
7 : Malroux & Monteil – L’équipe #QuiAChoisiSonEquipe
8 : Nguyen & Madame Boudet – L’équipe #DesAthlètes 
9 : Bonneau – Bonneau Jr – L’équipe #Familiale

Au kilomètre zéro, Alors Pierre Vernat lance une attaque Xavier Haschard, qui se croit dans un épisode de la Carte au Trésor sur France 3, part à la chasse aux indices :

Haschard Carte au trésor

A bout de souffle, il interroge la patronne de la guinguette du lac :
– Bonjour, C’est Xavi pour la carte au trésor. J’en peux plus.. je suis déjà essouflé (respirations fortes). En quelle année a été…
– Demi pêche ou nature ?
– Ah volontier, oui, avec un peu de sirop s’il vous plait !

1 minute plus tard, le départ est donné pour les bikers. Pas le temps d’étudier la carte IGN, Thibaut Naili durcit le rythme avec un premier relais appuyé. La bordure est déjà faite : Loïc Casadei, Remy Mons et Evan Bonneau forment le grupetto et observent les camping-cars néerlandais.

Au 1er point de passage, les runners tentent de glaner quelques informations précieuses sur les panneaux didactiques du barrage de Treignac. Sûr de sa condition physique, Julien Malroux adopte une autre stratégie et décide d’outrepasser le questionnaires se privant des 32 minutes de bonification possible : C’est risqué !

Passage lacher d'eau barrage
Attention la tête !

Après un moment émotion à 22m en contrebas du barrage et sous deux jets d’eau de 40 m3/s idéal pour un massage tonique, un mur de marches attend les coureurs pour travailler mollets et cuisses. Dans le même temps, les vététistes poursuivent leur course direction la zone de ravitaillement. Pendant que Nicolas Faucher entame sa barre de céréales, Stéphane Rouhaud emmène Loïc Gomes dans la tente du secours populaire pour procéder à une IVD – Injonction intraveineuses directe de fer.

Le mur de marche
Le mur de marche

Au point de passage #2, l’ex duo de PH, Didier Béonel et Thibaut Naili est en tête suivi par Pierre Vernat et Benjamin Baylet. Ici, une ascension de 100m à 45% de dénivelé se dresse devant les participants pour propulser les meilleurs grimpeurs vers la victoire. Tranquillement installé au sommet, Corentin Boudet profite du manque d’oxygène de sa maman pour lui demander le maillot de Neymar à 150€… Guylaine n’a plus la force de s’y opposer.

Ascension conduite forcée
Ascension conduite forcée

Une longue portion de bitume attends maintenant les novaliens pour les ramener à la base nautique des bariousses, l’équipe numéro 2 vient de s’arrêter dans le petit village de Vaud pour questionner l’habitant
– Bonjour, C’est Xavi pour la carte au trésor. Je suis mort… (Il transpire). Vous savez en quelle année ?
– Une 1664 ?
– Merci Monsieur ! Tu notes Nico ?
– Non mais vous voulez boire une 1664 ?
– Ah volontier, oui, avec un peu de sirop s’il vous plait !

Loïc Chevreux
Loïc, définitivement laché !

Alors que Loïc Chevreux et Rémy Mons sont toujours attendus au premier point de passage, Benjamin Baylet et Pierre Vernat profite d’une mauvaise lecture de la carte de l’équipe #6 pour les coiffer sur le poteaux ! Heureux de leur performance, ils partent bronzer sur la plage oubliant que l’arrivée était jugée après 20 minutes de canoë au gite des combelles.

Beonerl-Naili devant panneau aux Combelles
Thibaut et Didier à la recherche de leur chemin

Arrivée en 6eme position, la famille Bonneau ruse et s’élance en premier pour l’épreuve finale. Loïc Casadei donne les premières consignes de sécurité à Alpha Kaba (bien meilleur sur terre qu’en mer). A l’eau en dernière position, Minh Phuong et Guylaine boudet partent en mission commando. Benjamin Baylet et son coéquipier installent leurs serviettes et fixe le parasol.

La remontada de Minh Phuong et Guylaine
La remontada de Minh Phuong et Guylaine

Après un long effort des bras et épaules, Nicolas Bonneau et son fils arrivent les premiers pour l’apéro. Guylaine et Minh Phuong auteurs d’une folle remontée sont seconds juste devant Casadei et Kaba. Plus loin, Thibaut Naili arrive avec Didier Beonel debout sur le canoë. Et plus loin, bien plus loin, trente minutes après les premiers, Benjamin Baylet et Pierre Vernat luttent contre un vent violent et un fort courant. Les éléments étant contre eux, ils finiront à la nage.

ASJN Family
L’ASJN Family

Après une course d’un peu plus d’une heure, le classement final n’a que peu d’intérêt face à l’apéro qui accueille les sportifs. Le président Alex Boudet en profite pour prendre (rapidement) la parole et remercier l’ensemble des organisateurs, les bénévoles et les présidents d’associations de Treignac invités à partager le verre de l’amitié avec l’ASJN.

Remise fanion à AS Treignac
Remise du fanion de l’ASJN aux associations

C’est avec les batteries rechargées que l’ASJN repart direction le Treign’Aqua Park de la base nautique. L’air frais (23°C) et la température de l’eau (22°C) font craindre le pire à certains joueurs 5 étoiles habitués aux eaux chaudes du Pacifique, mais la structure gonflable qui s’érige face à eux les rappelle à leur enfance.

Aquapark Treignac
L’ASJN avance au pas dans l’eau froide

Minh Phuong, Didier et Alpha surpasse la peur du grand bleu mais buteront à chaque fois sur les camemberts flottants. Comme à la guerre, Minh Phuong tend la main à chacun des ses camarades tombés à l’eau. Il complotera même avec l’adversaire du FC Tulle aussi présent à Treignac. Rires, chutes et défis accompagneront une heure d’évasion ludique avant la traditionnelle pétanque de fin de journée.

Structure Aquapark
L’aquaPark de Treignac

Nul doute que cet événement aura permis aux joueurs de passer un agréable dimanche et de se vider la tête avant de repartir pour une nouvelle saison pleine d’objectifs. Un grand bravo à l’ensemble des organisateurs et dirigeants, managés par Manuel Hermida, pour le temps passer à repérer, analyser et préparer cette journée de cohésion… Car si elle a été appréciée par tous, vous y êtes pour beaucoup !

Prochainement, chaque participant recevra un journal collector rédigé par l’organisateur ! En attendant, revivez la journée en photos ici !

—————————————

Attention, cet article entre dans la catégorie « Décalé » ! Il peut contenir des séquences à but humoristique (second degré), non apprécié de tous mais qui reste évidemment de l’humour. Il arrive que certaines blagues ne fonctionnent pas parfois, et ne plaisent pas à tous. Pardon.