Épisode 24 : 4 buts contre Montignac pour une 4ème place !

La saison de Régionale 3 2018-2019 vient de se clôturer après cette dernière rencontre face à Montignac Foot dimanche 26 mai.

ASJN Montignac 2019

Vincent Laffaire is the new Neymar Jr.

Ah, mes chers amis,

Que c’est bon de retrouver le cadre champêtre et sympathique de notre bon vieux Puy Blanc ! Respirez-moi un peu cet air pur, entraînant avec lui les effluves de frites baignant dans l’huile et de vestiaires qui sentent le vieux chasuble passé sur huit joueurs transpirants sans avoir été lavé… Écoutez la symphonie subtile des consignes d’entraîneurs données par dessus le brouhaha de contestations arbitrales… Goûtez à ces sirops mal notés sur l’application Yuka, à ces bières qui moussent…Tous les sens sont en éveil dans ce bon vieux championnat domestique que l’on a plaisir à retrouver, comme un doux foyer, après la longue semaine à battre notre société mondialisée qui vit à 200 à l’heure… Bon rassurez-vous, 200 à l’heure ça n’a pas été le rythme de la rencontre imposée par l’ASJN. Les novaliens ont eu toutes les peines du monde à entrer dans le match face à une équipe de Montignac qui n’était pas venue ici pour souffrir.

Les visiteurs ont réalisé une première période de très bon niveau, bien aidé il faut le dire par des novaliens restés devant la télévision diffusant la finale de Pro D2 entre Brive et l’Aviron Bayonnais. 0-0 à la pause malgré 2 très grosses situations pour les rouge et jaune magnifiquement stoppées par le très bon gardien de l’ESM.

Mais voilà qu’en seconde période Vincent Laffaire décide de quitter sa défense balle au pied et de remonter 40 mètres avant de s’écrouler foudroyé par l’adversaire (ou par une crampe) à 18 mètres du but. Lansana Touré se charge de frapper le coup-franc repoussé par le gardien dans les pieds de Loïc Gomes qui ouvre le score pour l’ASJN.
Noailles vient de débloquer la situation et Montignac s’autopunit au second fois par une main dans la surface. Pierre Vernat manque son pénalty mais Laffaire avait bien suivi pour doubler la mise à la 70ème minute. La rencontre se poursuit sur les mêmes bases, Noailles capitalisant (merde, j’ai vraiment parlé de capitalisation dans le monde du foot amateur ?) sur son avantage mérité (purée, j’ai vraiment parlé de mérite ?) en mettant le pied sur le ballon. La malédiction de Pierre Vernat devant le but face à ses copaings de Varetz est brisée par un doublé sur un frappe du droit et un centre de Gomes bien repris. Les camarades de Montignac réduiront le score dans les toutes dernières minutes sur un coup-franc mal jugé par Loïc Casadei mais l’essentiel a été fait en 45 minutes avec cette victoire 4 buts à 1.

Les novaliens terminent la saison à la 4ème place de Régionale 3, un classement historique pour le club. Rendez-vous la samedi 1er juin (18H30) au Stade Alexandre Cueille pour la finale de la coupe de la Corrèze face au Tulle FC vainqueur sur la pelouse de l’ES Ussel 0-3 en clôture de la saison.

 

Votre rédacteur, Loïc.