Hors série #1 : Méditons sur notre première défaite !

A peine la reprise des entraînements effectuée que le premier match de préparation est déjà là ce mardi 13 août. C’était face à un adversaire coriace : L’AS Saint Pantaléon (R2)

Salut les Amish,

Comme moi, j’espère que vous avez profité de ces vacances caniculaires pour vous intéresser, un verre de mojito à la main au bord de la piscine de mon hotel club 5* de Marbella, à un nouveau sujet de société qui devrait nous être utile dans un temps relativement court : la collapsologie !

L’idée ? C’est que nous avons tellement saigné la planète sans espoir de retour qu’un effondrement de notre civilisation est inévitable. Mais, et c’est là que ça devient intéressant, on peut théoriser l’idée que la fin du monde, c’est pas si grave. Ce sera l’occasion de redécouvrir la possibilité de vivre sans se goinfrer de biens de consommation ; on ira dans des toilettes sèches sans y rester des heures, puisqu’il n’y aura plus de Facebook ni de site ASJN.FR pour s’y distraire. On videra lesdites toilettes au compost, que nous étendrons ensuite selon sur nos planches de permaculture. On viendra à l’entraînement à vélo ou à cheval au lieu de faire ronfler nos gros SUV. Pour ainsi dire, on va être nombreux à crever, mais pour ceux qui s’adapteront, il y aura de quoi s’amuser.
Nous nous rappellerons que l’on peut bien savourer la vie sans victoires, en appréciant au jour le jour le bonheur simple et rare d’un contrôle réussi, d’une jolie frappe qui aurait pu entrer, ou de notre défense qui parvient au cours d’un moment de grâce à mettre un attaquant hors-jeu avant que l’arbitre de touche oublie de lever son drapeau. Nous serons alors mus par ce principe de sobriété heureuse.
Pendant ce temps nos concurrents eux se lancent dans une course aux armements des plus extravagants. Ils espérerent atteindre le graal, les paillettes, les titres dans les journaux… LOL un but qui paraîtra bien dérisoire une fois que les médias auront disparu et les banques faits faillites.
Oui, j’aime bien commencé mes résumés par un sujet d’actualité pour vous faire méditer !

Les licenciés novaliens abordent la nouvelle année avec espoir. Les joueurs ont suivi une préparation drastique à la plaine des jeux, au lac des bourriotes, à la voie verte de Malemort… Les records sont tombés, tout le monde se croit affuté. Mais, c’est comme à l’école, en début d’année on pense tous réussir à devenir les premiers de la classe ; et c’est malheureusement au moment de la première dictée que la démocratie s’achève. Au 13 août, face à Saint Pantaléon, l’ASJN est tombée sur meilleur. Une équipe mieux en place, mieux préparée avec déjà plusieurs semaines d’entraînements et matchs. Les banlieusards brivistes ont maîtrisé le ballon et redoublé de passes courtes contraignant les novaliens à jouer en position basse. Rapidement menés au score les novaliens n’ont pourtant pas abdiqué. En fin de première période, quelques situations chaudes (comme le climat) devant le but auraient pu tourner à notre avantage, c’est dommage.
Les réorganisations et tests tactiques en seconde période ont logiquement créé plus d’espaces dans les zones dangereuses permettant aux locaux de doubler la mise. Malgré tout, les rouge et jaune ont résisté, fait preuve de courage et de solidarité. Des valeurs qui ne semblent pas avoir quittés le groupe. De bonne augure pour survivre à l’aube du nouveau monde 🙂

Votre habituel rédacteur, Loïc