Trophée des champions : L’ASJN s’impose 4-0 face à l’ASPO

Ça y est les matchs officiels ont repris. L’ASJN débute avec le Trophée des Champions de la Corrèze face à l’ASPO Brive, champion de D1 la saison passée.

Trophee des champions 2019 de la Correze

Je vous dis bonjour,

Bon j’ai bien relu mon contrat de rédacteur avant de commencer l’écriture de cette nouveau résumé. C’est bon je ne suis pas obligé de parler de football tout le temps ! Juste de temps en temps. Profitez-en c’est aujourd’hui :

On s’était quitté sur une Coupe de la Corrèze et une quatrième place en R3 après une saison riche en émotions. On se retrouve avec un deuxième trophée en deux mois : le fabuleux Trophée des Champions de la Corrèze remportait face à L’ASPO Brive. Ça va vous, ça se passe bien ?

Vacances obligent, de nombreux joueurs viennent juste de reprendre ou n’ont pas encore repris. C’est donc une équipe de l’ASJN pas encore en jambes qu’aligne Damien Cossaune, après une courte préparation et une défaite en amical face à Saint Pantaléon 2-0 : La folie.
L’ASPO débute la rencontre avec le ballon mais ne parvient pas à se montrer dangereux si ce n’est sur des coups de pied arrêtés. Comme la saison dernière notre défense semble solide. Bon après, faudra pas réclamer à notre arrière garde d’expliquer la constante de Planck mais ça devrait convenir pour la R3, ça l’a d’ailleurs bien fait hier soir avec des interventions musclées et des déplacements plutôt maîtrisés.
Pas forcément d’une maîtrise totale, l’ASJN a toujours ses fulgurances qui font mal. Comme celle de Gaetan qui ouvre le score d’une superbe frappe enroulée dans la lucarne ou encore celle de Reda qui prend de vitesse la défense adverse avant d’éliminer le gardien pour offrir à Noailles deux buts d’avance à la pause. 2-0

Face à nous, une équipe de l’ASPO solide et aimant le contact humain. Adepte de cette loi naturelle du foot « Si le ballon passe, pas le bonhomme. » Forcément sanctionné d’un première pénalty juste après la mi-temps. Vincent Laffaire se présente mais comme aux entraînements, sa frappe passe au dessus du but ! L’ASPO se rebelle et reprend le ballon. Les incursions brivistes se précisent. Lancé à la limite du hors-jeu, l’attaquant de l’ASPO vient buter sur Loïc Casadei, sorti dans ses pieds. L’ASJN est en position d’attente, pas forcément volontaire, mais bien mieux pour contrer. Et c’est Junior qui profite d’une mésentente adversaire pour devancer le gardien adverse pour alourdir le score. 3-0.
Très en vue dans le match, Gaetan Verrier obtient un nouveau pénalty dans les dernières minutes de la rencontre. Il est transformé par l’ex-futur-ex retraité Yohan Monteil.

Résultat 4-0, clean sheet, et un nouveau trophée (plutôt sexy) soulevé dans un Puy Blanc plein de plus de 75 spectateurs.

Trophée des Champions

À dimanche pour le premier tour de la Coupe de France face à un adversaire rodé aux joutes régionales et difficile à manoeuvrer : Limoges Landouge. En attendant, retrouvez les photos de notre Paulo international ici 🙂 et Félicitations à l’ensembles des organisateurs de cet évènement.

Votre rédacteur, Loïc