(Acte 1) La Catte-astrophe contre Bergerac ?

Le championnat de Régionale 3 reprenait ses droits ce week-end avec un déplacement à Bergerac La Catte le dimanche 8 septembre après midi.

C’est enfin la rentrée. Le cartable est prêt, la trousse est remplie, les stylos ont encore leurs capuchons, les feuilles ne sont pas éparpillées au fond du sac, pliées en trois, cornées ou arrachées et les résolutions semblent encore tenables. Mais forcé de constater que l’ASJN est encore un peu resté en vacances. Visiblement endormis après un décalage de 40 min du coup d’envoi pour un problème de tablette FFF, les joueurs de l’ASJN ne sont jamais entrés dans le match en première période. En redonnant systématiquement le ballon à l’adversaire rapidement, bien trop rapidement, les novaliens ont pris l’eau ou se sont noyés dans le pécharmant. Menés au score rapidement sur un corner joué à deux (1-0), Noailles ne parviendra quasiment pas à sortir proprement les ballons de sa moitié de terrain. L’occasion pour Bergerac La Catte d’être dangereux à plusieurs reprise. La frappe sur la barre et le pénalty manqué juste avant la pose auraient pu clore tout suspense au bout de 45 minutes de jeu.

Faire meilleure figure, c’est cette exigence qui guide toute la deuxième période des novaliens. Les rouges et jaunes seront bien plus volontaires dans le second acte avec plus d’intention et de prises de risque. Bergerac se nourrit des approximations novaliennes et reste l’équipe la plus dangereuse offensivement. Casadei parvient à maintenir le score en repoussant en Corner un coup franc au 20 mètres. À 20 minutes du terme de la rencontre l’ailier périgourdins reçoit un ballon dans la surface et arme une frappe légèrement déviée que Casadei détourne du pied sur son poteau. Plus prompt, le capitaine de Bergerac devance les défenseurs de l’ASJN pour reprendre et pousser le ballon dans le but vide. 2-0. Le match a définitivement tourné en faveur des locaux.

L’ASJN ne déposera pas les armes et tentera de se battre jusqu’au bout. Hardy touchera la transversale à la 85ème sur une lourde frappe et le tir lobbé de Verrier viendra frôler lui aussi la barre quelques minutes plus tard. L’ASJN aurait pu être récompensé d’un but en fin de match.

Face à un adversaire habitué aux joutes supérieures et dans un championnat plus homogène et relevé. L’ASJN devra rendre une meilleure copie pour espérer exister.

L’équipe B

Pour son premier match également, la réserve de l’ASJN s’est imposée 1-2 sur la pelouse de Lubersac. Auteurs d’une très belle première période justement récompensé par un but magnifique but de Lagrandcourt, les novaliens se sont tout de même fait peur dans le second acte. Merillou ramenait les deux équipes à égalité avant que Ballet ne donne la victoire aux siens dans les dernières minutes de la rencontre.
3 points précieux dans la course au maintien pour les hommes de Philippe et Stéph !

L’équipe C

La C commence sa première saison en D3 par un bon match nul 0-0 face à l’AS Vitrac Corrèze.