Overdose d’inefficacité pour l’ASJN !

Pour le compte de la 7ème journée de R4, L’AS Jugeals Noailles recevait l’équipe de Limoges Landouge, 4ème de classement, le dimanche 26 novembre.

limoges landouge

A nous l’espoir, à eux les points. C’est bien aussi, l’espoir.

L’ASJN éprouve quelques difficultés à évacuer de sombres pensées. Ses vieux démons la drogue et l’inefficacité offensive ont d’ailleurs repris le dessus ce dimanche après midi. Mais on a failli à nouveau, putain. Impossible de se retenir, encore. On ne peut tout simplement pas, comme tout drogué incontinent, l’overefficacité est plus fort que notre volonté. Ça, les honnêtes gens ne le comprennent pas… Ils veulent des faits, du but, du pragmatisme et des lucarnes chaque dimanche. Ils en oublient qu’une drogue c’est une drogue, qu’il est difficile de se soigner et que le désespoir d’efficacité est une chose réelle. Tu sais, quand on a goûté à la dure réalité de la crame à outrance, on se retrouve totalement déboussolé et on se complaît à raconter notre passé merveilleux… Et non, je n’irai pas en cure. Ça, pas question !

Dans les 25 premières minutes, les rouge et jaune de l’ASJN monopolisent le cuir dans la partie de terrain adverse. Vincent Laffaire, puis Tsou, puis Benjamin Baylet par deux fois se procureront des situations intéressantes devant le but sans parvenir à concrétiser la maîtrise technique de l’équipe. Il faudra attendre la 30e pour que Magatte Niang profite d’un ballon dans la surface pour ouvrir logiquement le score 1-0.
Mais voilà, en ce début de saison le mauvais sort s’acharne toujours sur les mêmes. Limoges Landouge parvient a égaliser juste avant la mi-temps sur leur seule occasion, une frappe contrée de 25 mètres qui finit dans la lucarne du gardien novalien. Et la pause est donnée sur ce score de 1 à 1.

Le ballon est toujours la propriété de l’AS Jugeals Noailles en ce début de seconde mi-temps. Mais face à eux, l’opposition est volontaire, les limougeaud ne déméritent pas et vont mettre une première fois en difficulté la défense novalienne sur une mauvaise relance. Les corréziens font le dos rond et sont à quelques centimètres de doubler la mise par Vincent Laffaire mais son lob vient frôler le montant gauche du gardien de Landouge. Dans la foulée, Yohan Monteil bénéficie d’un ballon dans la surface mais sa frappe puissante est repoussée du pied par le gardien.
Alors que l’ASJN pousse pour prendre l’avantage, Limoges Landouge refroidit Noailles suite à une mésentente défensive. L’attaquant haut viennois vient battre en face à face Remy Mons pour doubler la mise, 1-2.

L’AS Jugeals Noailles ne baissera pas les bras et va jeter ses dernières forces pour revenir au score. À la 70ème, Benjamin Baylet verra sa tête passer de peu à droite du but tandis que le centre tir de Lansana Touré finira sur la barre transversale de Limoges. Passée à 3 défenseurs, l’ASJN aurait même pu subir un réalisme total de Landouge si le lob de 35 mètres du n°10 visiteur n’était pas refusé pour une position de hors-jeu (pas évidente). Les dernières minutes seront encore en faveur des locaux, mais les longs ballons dans la surface n’occasionneront pas situations de buts.

Cruel résultat pour les hommes de Daniel Blatt qui auront terriblement manqué d’efficacité et de réussite ce dimanche. Limoges Landouge ramène un succès précieux pour rester au contact des leaders.

Votre rédacteur, Loïc
Frigorifié